Visite de l’adjointe au maire de Lyon en charge de la jeunesse sur un camp louveteaux-jeannettes

Suite aux interrogations concernant les subventions données aux Scouts et Guides de France pendant le conseil municipal de Lyon début juillet, Julie Nublat, adjointe au maire à la jeunesse, est venue visiter, vendredi 23 juillet, le camp louveteaux­-jeannettes de Malala Cuire-le-Bas, à Dommartin (69).

Julie Nublat, adjointe de Grégory Doucet, maire EELV de Lyon, est en charge du Sport, de la jeunesse, de la vie associative et de l’éducation populaire

Alexandre Chevalier, adjoint au maire de Lyon, a remis en question l’attribution d’une subvention de 5000€ aux Scouts et Guides de France lors du conseil municipal du 8 juillet dernier. Selon lui, les Scouts et Guides de France ne seraient pas suffisamment mixtes. De plus, c’est une association confessionnelle.

Suite à ce malentendu et même si la subvention a bien été votée, les Scouts et Guides de France ont invité Julie Nublat, adjointe en charge de la jeunesse, à visiter un camp.

Echange sur l’éducation garçons-filles et la dimension confessionnelle du mouvement

Les douze louveteaux-jeannettes et leurs trois cheftaines et chefs du groupe de Malala – Cuire-le-Bas ont eu la chance d’accueillir Julie Nublat et son directeur de cabinet. Ils ont notamment échangé sur l’éducation des garçons et des filles dans les mêmes unités scoutes, la dimension spirituelle d’un mouvement catholique ouvert à tous et toutes ou encore la mixité sociale.

Dans la 2e partie de la visite, les louveteaux-jeannettes ont pu raconter leur semaine de camp.

Cette dernière concerne particulièrement le groupe de Malala Cuire-le-Bas, fondé dans un quartier populaire de la ville de Caluire à côté de Lyon. Ezlem, la directrice du camp, en est un exemple parlant puisqu’elle est Albanaise, demandeuse d’asile « Je me suis sentie tout de suite bien dans le scoutisme ; accueillie, pour ce que je suis. Je le vois comme une grande famille chaleureuse. »

Après ce premier échange, les louveteaux-jeannettes ont pu raconter leur camp : la bonne humeur générale, les douches en musique ou encore les veillées. Ils ont fait part de ces moments qui marquent l’esprit de dizaines de milliers de jeunes scouts et guides encadrés par des bénévoles, qui œuvrent pour leur faire vivre des expériences uniques.