4 500 foulards A l’Unisson pour construire l’avenir 

Pendant les trois jours du week-end de Pâques, sous un soleil radieux, 4 500 jeunes et adultes des Scouts et Guides de France se sont retrouvés à Jambville (78) pour préparer les 6 prochaines années de leur association. 3 jours de votes, de conférences, de discussions, de jeux, de chants, de retrouvailles et de rencontres dans une ambiance survoltée. Des Journées Nationales à l’image du nouveau plan d’orientation du mouvement, tourné vers l’avenir, imprégné par la joie et l’optimisme.   

« Bienvenue à Jambville ! Nous allons vivre pendant ces 3 prochains jours un grand rassemblement », annonce Marie Mullet-Abrassart, présidente des Scouts et Guides de France, devant les acclamations d’un public conquis. « Ce rassemblement a deux jambes : la première, ce sont les journées nationales, afin de réunir nos jeunes adultes et les adultes responsables pour vivre un temps fort autour de leur engagement et pour discuter ensemble des enjeux de l’association. La seconde, c’est notre assemblée générale, pour vivre la démocratie. »

Marie Mullet

Vivre les valeurs universelles du scoutisme et du guidisme

« Nous avons choisi d’organiser cet évènement sur une date bien particulière : celle du week-end de Pâques et dans l’entre-deux tours des élections présidentielles », poursuit la présidente. « Pâque, dans notre vie de catholiques, c’est le moment où se pose la question de la renaissance, du renouveau, de l’espérance. Et dans ce monde d’incertitude, de conflits et de défis, nous devons être capables de poser ce message d’espoir. C’est aussi l’occasion pour le mouvement de redire sa volonté de toujours être un mouvement catholique ouvert à tous. Parce que nous sommes catholiques, nous voulons être dans l’ouverture à l’autre. Parce qu’être scout et guide dans le monde d’aujourd’hui, c’est avoir des valeurs universelles d’ouverture, d’accueil, d’inclusion. Parce qu’être scouts et guides, c’est accepter la différence, c’est rejeter le repli sur soi, c’est accepter que l’autre puisse m’apporter quelque chose que je ne connais pas aujourd’hui. »

Orienter les énergies vers la construction d’un avenir meilleur

Après deux années de covid et de distanciation sociale, l’évènement a été pensé et organisé pour permettre aux adultes du mouvement de se retrouver, se ressourcer, se projeter vers le futur, de rêver, faire confiance à la jeunesse et à sa capacité d’action. Cette dynamique s’est incarnée dans le vote etle lancement du nouveau plan d’orientation « Libérons nos énergies ! ». Ce plan est l’aboutissement d’une démarche collaborative qui a recueilli depuis 2020 la voix de milliers de jeunes et d’adultes pour continuer à faire évoluer les Scouts et Guides de France avec la société. L’objectif : toujours mieux répondre aux besoins des jeunes et aux défis du monde : écologie et alliance avec la nature, inclusion et accueil des jeunes de tous les horizons, promotion des femmes et des filles, bientraitance, rayonnement du scoutisme… Avec joie et optimisme, mais sans fausse naïveté.

PO2022-2028

Entre spectacle, jeux, temps solennels, spirituels et engagement

Pendant trois jours, le parc de Jambville, baigné par un soleil printanier exceptionnel, a résonné de chants, de jeux, de conférences, de discussions animées, de rires, de temps de prières… A l’image d’un mouvement heureux de se retrouver en grand format après les deux années d’épreuves du Covid et résolu à relever les défis d’aujourd’hui et de demain.

La journée du samedi 16 avril a été rythmée par l’Exposition Universelle : un concentré de stands, d’activités et de conférences pour permettre aux participants de mieux comprendre et s’approprier les 3 axes d’engagement du nouveau Plan d’Orientation qui marquera leurs prochaines années de bénévoles : Faire alliance avec la nature, Grandir ensemble dans la joie, S’ouvrir et s’engager. Elle s’est achevée par la veillée pascale, un moment fort en émotions avec le baptême d’Emilie, cheftaine de 24 ans qui a découvert Dieu grâce au scoutisme.

Le dimanche 17 avril a été animé par un vaste Forum de l’engagement, un concentré de dizaines de stands de partenaires extérieurs (ATD Quart Monde, CCFD-Terres solidaires, la Réserve Civique, les Jeunes Européens…) de conférences de grand témoins engagés (Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption et fondatrice du campus de la transition, Sarah Ritta KATTAN,Vice-Présidente l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout…) et d’espace de jeux, de rencontres, de discussions, de performances artistiques… L’objectif : ouvrir largement les perspectives d’engagement qui s’offrent à tous les bénévoles des Scouts et Guides de France, en nourrissant et s’inspirant de ce qui se vit aussi à l’extérieur de l’association.

Donner la voix aux jeunes  

Au cœur du camp des jeunes, 240 jeunes de 6-15 ans ont profité d’une éducation à la prise de décisions et à la citoyenneté : des temps pour apprendre à faire un plaidoyer et à participer au processus démocratique au sein de l’association, pour devenir des citoyens engagés.

De leur côté, plus de 1 400 jeunes compagnons (17-21 ans) ont participé activement pendant ces trois jours à une étape forte de la rénovation pédagogique de leur branche. Avec un objectif ambitieux : définir à terme un nouveau cadre pour mieux relever les défis brûlants de leur génération : changement climatique, effondrement de la biodiversité, accueil des réfugiés, crise du lien social…

Fertiliser la conversion écologique  

Fidèle aux convictions du mouvement, A L’unisson était organisé sous le signe de la Conversion écologique des Scouts et Guides de France. Les participants ont pu profiter de multiples occasions d’innover, recueillir des idées d’actions environnementales et sociales. Dénicher, tester et partager des dizaines de solutions pour un mode de vie plus résilient et durable et se nourrir de l’expertise de grands témoins (Jean Jouzel, climatologue et membre du Giec, Samuel Tauleigne, présidente de Together for Earth…). Des centaines de visiteurs se sont pressés à la Rescouterie pour apprendre à réparer leur matériel de campisme, leurs vélos, fabriquer une paraqua, à recoudre une tente… L’ensemble de l’évènement était organisé avec l’objectif label 3 de l’événement éco-engagé: objectif de zéro déchet, alimentation durable, sobriété, minimisation des dépenses énergétiques…

Passeurs de scoutisme

L’évènement s’est clôturé dans une grande émotion par le discours de départ de Marie Mullet-Abrassart, qui achève son mandat de présidente des Scouts et Guides de France : « Bénévoles, vous êtes des passeurs, pour permettre à des dizaines de milliers d’enfants de devenir des artisans actifs, utiles et artisans de paix. Vous êtes des passeurs d’optimisme, des passeurs de rêve, de joie, des rires… Les enfants apprennent tellement à vos côtés, le mouvement ne peut rien sans vous, vous êtes des passeurs de scoutisme. Aujourd’hui, à mon tour, je passe. La suite est entre vos mains, j’ai toute confiance, la méthode scoute est intemporelle. »

Pour aller plus loin