Une belle médaille à ajouter sur sa chemise ! – Scouts et Guides de France

Une belle médaille à ajouter sur sa chemise !

Les 21 et 22 mai, l’Hôtel de Ville d’Angoulême a accueilli la remise du prix du civisme de l’Ordre National du Mérite attribué à une vingtaine de jeunes et d’adultes du groupe Charles de Foucauld. La commission a souhaité ainsi mettre à l’honneur ces membres des Scouts et Guides de France pour leur engagement solidaire et citoyen au service de la collectivité et des plus fragiles.

L’Ordre a souhaité en particulier promouvoir l’action des scouts « sans rien attendre en retour ». En premier lieu pour les 2 « clean walks » que les pionniers et caravelles (14-17 ans) ont organisées d’abord dans les rues d’Angoulême puis sur les bords de la Charente. Suite au premier confinement, ils ont aussi apporté leur aide à l’association Saint-Vincent de Paul en collectant puis distribuant des colis alimentaires. Cette expérience les a d’ailleurs beaucoup touchés « Les bénéficiaires des colis alimentaires étaient jeunes, à peine plus âgés que nous, ça nous a donc émus d’autant plus. Ça avait vraiment du sens. » nous raconte Anne, caravelle.

Une reconnaissance de l’engagement

La cérémonie de remise du prix s’est tenue en présence du Vice-président du conseil départemental, du président des maires de Charente, du maire de la ville et du député qui ont loué le civisme et la solidarité des jeunes félicités. Amélie, l’une des cheftaines, témoigne : « c’était un moment fort, car j’ai vu ces jeunes grandir. Ils ont fait aboutir ces projets, ils sont les moteurs de cette récompense ». Pour Maxence, pionnier, « j’étais content de recevoir cette distinction, même si, bien sûr, ce n’est pas pour obtenir ce prix que j’ai voulu m’engager pour ces projets. Ce que j’ai préféré, c’est aider à la distribution des repas avec St Vincent de Paul. »

À la fin de la cérémonie les pionniers-caravelles ainsi que les autres groupes présents se sont rendus au « Monument des mobiles de la Charente », pour rendre hommage aux réservistes charentais partis lors de la guerre de 1870.

« Le scoutisme est un éveil à différentes causes, sociales comme environnementales. Les projets comme la clean walk nous ont toujours intéressés. Nous avons surtout eu de la chance d’avoir des cheftaines qui nous ont toujours poussés vers des projets intéressants » nous raconte Anne. C’était donc logique que le lendemain, la Société d’Encouragement au Bien de la Charente ait convié à nouveau les trois cheftaines et la responsable du groupe dans le grand salon de l’Hôtel de Ville. Les encadrantes y ont reçu à titre individuel la médaille de bronze, et la responsable du groupe a reçu la médaille d’argent, toutes décernées par le conseil supérieur des récompenses de la Société d’Encouragement aux Biens de la Charente. Pour Amélie, « c’était un moment fort, qui nous a permis d’avoir une reconnaissance pour notre engagement. »