Une Assemblée générale en pleine nature et tournée vers l’avenir

Les 3 et 4 juillet, 1 000 membres des Scouts et Guides de France se sont retrouvés pour l’assemblée générale 2021 au centre d’activités de Jambville. Un protocole sanitaire soigneusement préparé a permis de réunir au cœur du parc des centaines de chemises et de foulards issus de toute la France pour élire les nouveaux administrateurs et se projeter vers l’avenir.

Pour la première fois, l’Assemblée générale a eu lieu majoritairement en extérieur, dans le cadre verdoyant du parc de Jambville, grâce à un podium installé dans l’une des allées principales et un amphithéâtre composé de bancs de bois fabriqués « à la scoute ». Malgré la météo capricieuse du dimanche matin, la majorité des temps forts de l’AG se sont ainsi déroulés en plein air, dans une prairie entourée d’arbres et survolée par des hirondelles : un beau symbole synonyme de retour à la nature pour le mouvement, après une nouvelle année marquée par les confinements et les restrictions.

Covid oblige, un système complet de contrôle sanitaire et de gestion des arrivées et des flux avait été mis en place pour permettre à tous les participants de se retrouver en sécurité à l’intérieur de la propriété. Une adaptation soigneusement préparée en amont et gérée pendant l’évènement par plus de 200 bénévoles et salariés.

Point d’étape pour la conversion écologique

Cette édition a été l’occasion de se pencher sur les dynamiques nationales en cours, à commencer par celle de la conversion écologique, incarnée par la résolution Tout est lié votée lors de l’AG 2020. Plusieurs témoignages de bénévoles engagés aux quatre coins de France se sont succédés : le projet d’une caravane de Versailles partie planter sa tente dans une exploitation agricole en permaculture dans le Morbihan, pour vivre un camp Halp avec un mode de vie à faible bilan carbone, avec une découverte de la richesse de l’encyclique Laudato Si’ ; le projet du groupe de Besançon Centre, mené en partenariat avec les Secours catholique et enrichi d’une forte dimension sociale avec l’accueil de migrants ; l’engagement de Camille, cheftaine à Clamart, qui a créé le compte Instagram @la_transition_ecologique_sgdf comme réservoir d’idées à piocher… La démarche peut s’incarner de multiples façons et irrigue déjà des centaines d’actions dans les groupes et territoires.

Des premières graines prometteuses pour Scoutisme et Ecole

Après le vote de la résolution Scoutisme et Ecole à l’AG 2020, la dynamique été officiellement lancée en novembre 2020 et enrichie avec un premier labo éducatif organisé en mars 2021, pour réfléchir à la complémentarité éducative. Plus d’une quarantaine d’expérimentations sont prévues pour l’horizon 2022 pour rêver, éduquer, nouer des partenariats et proposer le scoutisme.

« Au niveau de ces premiers partenaires, on observe une vraie diversité » souligne Quentin Chaix, Délégué National Animation territoriale et Développement. « Cela va de la classe verte jusqu’à l’établissement qui nous dit qu’il aimerait bien mettre un peu plus de méthode scoute dans son enseignement, en passant par des propositions d’activité de scoutisme le soir après l’école ou encore par le groupe scout qui ouvre grâce aux locaux d’un collège et qui passe dans les classes à la rentrée proposer du scoutisme. Cela montre toute la richesse et la souplesse qu’offre cette proposition pour semer du scoutisme ».

Un nouveau programme pour le Centenaire des Scouts et Guides de France

Enfin, un temps a été consacré au centenaire du mouvement. Face aux aléas générés par la crise sanitaire qui a bousculé le programme prévu en 2020-2021, celui-ci a été en partie réadapté pour les années à venir :

  • Les initiatives de la Démarche pèlerine se poursuivront dès le mois de septembre 2021, et seront clôturés par les JMJ à l’été 2023.
  • Les Journées Nationales, consacrées au plan d’orientation, sont décalées et auront lieu en même temps que la prochaine assemblée générale, sur le week-end de Pâques 2022.
  • Les fêtes des groupes auront lieu en septembre 2022. Elles permettront d’organiser des évènements ouverts au public (initialement prévus le 27 juin 2020 et adaptés en version numérique).
  • La démarche autour du leadership féminin sera lancée pendant l’année 2022-2023, pour célébrer le centenaire de la création des Guides de France.

Une nouvelle déléguée générale et 6 nouveaux administrateurs

L’assemblée générale est traditionnellement l’occasion de renouveler une partie du conseil d’administration. Cette année, les représentants associatifs ont élu Eric Germain, Julie Lefort, Martin Monti-Lalaubie et Pauline Sarrat pour un premier mandat, et ont réélu Agnès Montbert pour un deuxième mandat et Tanguy Claquin pour un troisième mandat. L’AG 2021 a enfin été l’occasion d’annoncer l’arrivée d’Anne-Claire Bellay, future déléguée générale de l’association, qui prendra la suite d’Olivier Mathieu, dont le mandat s’achève cet été, après 5 année d’engagement au service du mouvement.

Pour retrouver les meilleurs moments de l’AG, rendez-vous sur notre chaine YouTube et nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram.