Positionnement OMMS et AMGE sur les ODD

En 2015 les 193 Etats membres de l’ONU votent les 17 objectifs pour Habiter Autrement La Planète à l’horizon 2030. Ce sont les fameux Objectifs de Développement Durable (ODD).

Les ODDs ?!

Pour comprendre les Objectifs de Développement Durable, il faut revenir un peu en arrière. En 2000 sont annoncés les OMD, 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ces objectifs recouvrent de grands enjeux humanitaires comme la réduction de l’extrême pauvreté, l’accès à l’éducation ou l’égalité des sexes. 10 ans plus tard, par la voix de son secrétaire général, Ban Ki-moon, l’ONU reconnait que les avancées sont insuffisantes et que le bilan est mitigé. Parmi les constats les principaux enseignements sont que l’éducation est clef pour parvenir au développement durable et qu’il faut une mobilisation large de la société mondiale.

En 2013, une consultation réunissant près de cinq millions de personnes commence. Ces personnes représentent les différentes institutions onusiennes, le monde de l’entreprise, la société civile, les régions (commissions économiques régionales de l’ONU), les collectivités locales et dirigeants politiques, les scientifiques. L’OMMS et AMGE participent à la rédaction des objectifs.

17 objectifs et 169 cibles

Les 17 objectifs des développements durables sont caractérisés par 169 cibles. Ce sont ces indicateurs qui permettent de définir les ODD. Sur les 169 cibles des ODD, 1/3 concernent la jeunesse, sur lesquels le scoutisme s’engage. Par ailleurs, le mouvement scout s’engage particulièrement sur l’ODD 4 sur l’Éducation de qualité.

Résolutions prises par l’OMMS et l’AMGE

Lors de la conférence mondiale de 2017 de l’OMMS à Baku, la résolution 2017-08 a intégré une double dimension :

  • Demande aux organisations membres de jouer un rôle actif dans la mise en place des ODD
  • Que le Comité Mondial du Scoutisme intègre l’agenda 2030 dans l’ensemble de ses travaux.

Le dispositif Scouts for SDGs est la réponse de l’OMMS à cette demande très forte de la conférence mondiale d’une contribution aux ODD coordonnée à tous les niveaux. En pratique, cela consiste à :

  1. Développer des ressources pour les OSN pour les soutenir dans la mise en œuvre d’actions
  2. À réaligner le Programme mondial Monde Meilleur (Better World Framework) pour apporter une contribution plus directe et lisible.

Dans la foulée, lors de la conférence mondiale du guidisme en Inde de 2017, l’AMGE affirme vouloir contribuer à faire des ODD une réalité. Voulant ainsi garantir que toutes les filles et jeunes femmes sont valorisées et agissent pour changer le monde.

L’AMGE priorise la mise en place des ODD les plus appropriés et les plus pertinents pour leurs membres et leur contexte national. L’approche de l’organisation d’ici 2030 est d’outiller, valoriser et offrir des opportunités aux filles et aux jeunes femmes pour être des citoyennes responsables. Via l’éducation non-formelle, le développement du leadership et le plaidoyer, les guides peuvent s’approprier les ODD.

Des engagements sont pris

Une collaboration entre l’OMMS et l’AMGE pour les ODD est mis en place: « Au sujet des objectifs de développement durable (ODD), l’AMGE et l’OMMS ont présenté des actions spécifiques pour un certain nombre d’ODD, en reconnaissant un intérêt commun dans le développement d’outils, de soutien et d’un travail de plaidoyer, et en reconnaissant leurs différentes approches. »

OMMS

Du coté des engagements, le mouvement scout s’est engagé à ce que les 54 millions de scouts fasse la plus grande contribution coordonnée aux ODD en délivrant 5 millions d’heures de service d’ici 2030. En Février 2021, 2 millions d’heures de contribution déjà recensées ont été annoncées ! Ces contributions sont des actions locales quotidiennes réalisées par des scouts.

Afin de faciliter l’appropriation des ODD par les organisations, un guide de mise en place des ODD a été élaboré par l’OMMS.

AMGE

L’AMGE s’est engagée à soutenir ses membres à travailler sur les ODD en offrant un cadre qui permette :

  • L’Éducation sur les ODD, les enjeux, comment agir par l’éducation non-formelle pour permettre à toutes et tous de s’approprier tout en s’amusant le développement durable.
  • Le développement de programmes, campagnes, et outils de communication sur les ODD.
  • Le kit d’activités “be the change” est un outil de conduite de projet de changement à destination des jeunes pour agir en faveur des ODD.
  • Le soutien des OMs, et leur mise en relation pour favoriser l’échange de bonnes pratiques.
  • La collecte de données sur les différents pays via les Organisations membres grâce aux forums de U-report qui permet ensuite d’établir des bilans et évaluations de la mise en place des ODD.
  • Incarner et éduquer aux ODD dans les évènements pour « des événements plus verts et durables pour elle et son monde ». Cet outil fournit aux organisations et aux groupes locaux des outils pour éduquer leurs participants sur le changement climatique et les modes de vie durables.